Imbert-Vier > Simon > Vœux > Vœux 2015

Vœux 2015

Il y a plus de 25 millénaires, des hommes, dont on ne connaît ni la langue, ni les trajets parcourus par leurs aïeux depuis l’Afrique orientale environ 75 000 ans plus tôt, vivent vers Marseille. Ils peignent sur les parois d’une grotte au pied des falaises. Venus de loin, ils ont apporté l’art.

Il y a environ 25 siècles, les habitants de la rade de Marseille parlent une langue ligure. Des navigateurs et commerçants, parlant grec et venus de Phocée en Ionie – dans l’actuelle Turquie – immigrent à Marseille. Venus d’Asie, ils ont apporté en particulier le vin.

Il y a près de 25 ans, venus du nord et du sud, nous avons immigré à Marseille avec nos langues. Comme celles et ceux qui nous ont précédés et suivis, avec nos enfants nous participons de l’appartenance locale.

En décembre 2014, un sondage indique que pour 72% des français, l’immigration évoque « quelque chose de négatif ». La même proportion souhaite pouvoir faire ses courses tous les jours, à n’importe quelle heure.

En 2015, je nous souhaite d’œuvrer pour que progressent la solidarité et l’acceptation des différences.

Bonne année !

Simon Imbert-Vier

Accueil • Réalisé avec Spip • © 2018